.bad day.

.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST ENFIN OUVERT I love you

Partagez | 
 

 knight and.. night @alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eh mais c'est Cedric R. Dignam !
wanna do bad things with you
The Orgasm's Donor

◊ jukebox : I'm shipping up to boston • Dropkick Murphys
◊ citation : Il faudrait marquer en grand sur les tableaux de toutes les écoles : La vie est une cour de récréation. Sinon, elle n'est rien.
◊ messages : 194
◊ avatar : Tom Hardy, what else?
◊ crédits : © biers - avatar ; biers - icons ; nemo nobody - citation ; muse, aerosmith - signature.
◊ pseudo : Biers.


MessageSujet: knight and.. night @alexis   Dim 29 Aoû - 11:57


A nos vies de merde, dans ce monde
de merde qui touche à sa fin
paris douzième, 23H32
    Alors que la capitale française arbore ses lumières du soir, comme une femme porte avec fierté ses plus belles parures, une jeune homme tente tant bien que mal de s'endormir à l'arrière de sa voiture. Qui est-il? J'appelle à la bar Cedric Dignam, jeune SDF de vingt-huit ans venu d'Irlande il y a peu. Selon certaines personnes qui habitent dans le coin, il n'a que deux tares : il ne parle pas vraiment français - bien qu'il sait à peu près articuler une phrase - et il est gay. Du moins, bisexuel avec un penchant pour le sexe masculin. Ce type est souvent considéré comme le pire des salops. Et pourtant. Comme chaque soir, Cedric avait passé son temps à se 'taper des barres' dans un petit bar parisien, dans le douzième arrondissement, quartier de Bel-Air. Sans trop savoir pourquoi, il disait à qui voulait l'entendre que, dans tout Paris, le douzième arrondissement restait son préféré. Quand les gens voulaient absolument une réponse à l'éternelle question du 'pourquoi?', il leur répondait deux choses. La première était un très charmant « What's the fuck?! I can't love it?! » qui était la réponse la plus courante, ou alors - lorsqu'il était dans ses bons jours - il disait calmement « I think it's for it simplicity. And for the Vincenne's Wood. I think. ». Quoi qu'il en soit, lorsqu'il commençait à fatiguer, il venait toujours garer sa Ford Mustang Fastback de soixante-sept rouge et blanche chromée ici, dans le douzième. Et aujourd'hui avait voulut que ce soit devant un bar de bonne augure, pas forcément mal fréquenté, où les supporters de foot masculin venaient se poser pendant les matchs et surtout se bourrer totalement en cas de victoire. C'était également là que travaillait Alexis, une petite brune qui collait tout le temps Cedric. Une Londonienne. Il connaissait bien cette ville, pour y avoir vécu sa première expérience homosexuelle. Et il fallait bien avouer une chose, c'était que la présence de la jeunette ne le dérangeait pas vraiment, voire pas du tout. Bien au contraire, il la trouvait plutôt sympathique. Ce qui était assez rare avec lui, d'ailleurs. Tandis qu'il essayait tant bien que mal de trouver le sommeil en remuant constamment, les yeux fermés, Cedric se mit à se souvenir. D'abord quand il avait quitté l'Irlande suite à une dispute avec son père. Puis quand il avait passé un week-end à Londres avec des amis. Quand il a monté son groupe avec des potes du lycée. Quand il a perdu son pucelage. Ces moments importants de son histoire revenaient peu à peu en mémoire au jeune homme, ce qui commença à lui filer un mal de crâne. Dans un geste rapide, il rouvrit les yeux. En face de lui se trouvait le plafond de sa chère et tendre voiture, son seul amour invariable. Il avait besoin d'un verre. C'est donc dans un mouvement semblant être accéléré qu'il prit sa veste, sortit de sa voiture, ferma les portières à clefs et alla se figer devant la porte du bar avant de l'ouvrir. Sans rien dire, il alla s'installer au comptoir et commanda une vodka-pomme. Son regard se posa ensuite sur Alexis, qui s'affairait à il ne savait pas quoi. Il sourit en coin et dit, dans un mauvais français, sur un ton à la fois sérieux et de rigolade « Tu m'offres un verre? »


    © livejournal et biers.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


♣ citizens erased
Sing with me, sing for the year, sing for the laughter, sing for the tear, sing with me, just for today, Maybe tomorrow, the good Lord will take you away.



Dernière édition par Cedric R. Dignam le Mar 31 Aoû - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badday.1fr1.net/forum.htm
avatar
Eh mais c'est P. Alexis Carter !

◊ citation : « Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. »
◊ messages : 32
◊ avatar : Kaya Scodelario
◊ crédits : (c) crocodile
◊ pseudo : Minoz


MessageSujet: Re: knight and.. night @alexis   Mar 31 Aoû - 16:12

    « Alexis, tu sers le dernier client et après tu fermes, ok ? Bon, moi j'y vais, à d'main ! » La jeune femme regarda son patron qui lui parlait, ce patron qui l'avait engagé il y a de cela un an et demi et qui lui donnait son salaire, lui permettant de vivre, chaque mois. Ce patron aussi qui acceptait qu'elle dorme quelques fois à son bar parce qu'elle n'avait pas d'autres endroits où dormir. Un peu comme un père qui l'aidait comme elle le voulait. Tout en l'observant mettre sa veste, elle articula avec le meilleur français qu'elle pouvait, sans pour autant perdre son vieil accent anglais qui la suivait depuis son arrivée à Paris. « Très bien, à demain alors et encore merci. » Alexis lui adressa un petit sourire avant de le voir partir ou plutôt repartir chez lui. Il restait encore une de ses collègues avec qui elle ne s'entendait pas forcément. Non, en faite elle ne l'aimait pas, tout simplement, elle semblait tellement attendre de la vie sans profiter du moment présent. Elle finit alors à essuyer son dernier verre en le regardant fixement et en soupirant, heureuse. Une fois ceci fait, la jeune femme regarda le dernier client qui la fixait depuis tout à l'heure. Elle fit une moue en s'appuyant au bar. « Bon, monsieur, ça fait des minutes que vous regardez moi sans commander. Vous voulez boire quoi ? » essaya-t-elle tant bien que mal de dire, avec ses quelques notions de français et lui continuait à la fixer, un sourire idiot aux lèvres, les yeux mi-clos. Il empestait déjà l'alcool sans pour autant avoir bu dans ce bar qu'était celui du boss d'Alexis. Il commença alors à rire de façon idiote. Drunk était le mot qui venait dans l'esprit de la jeune guitariste. Cet inconnu qui puait l'alcool à dix kilomètres à la ronde était ivre. Elle soupira longuement et laissa tomber pour le moment. Elle alla alors voir sa collègue, prête à partir. « Tu pourrais servir les derniers clients s'il te plait ? Je m'occupe d'essuyer et ranger, d'accord ? » La jeune femme la regarda avec un air hautain, soupirant de façon ridicule mais allant tout de même servir les deux clients. Alexis alla donc ranger quelques bouteilles, se dépêchant comme elle le pouvait car elle avait juste hâte de dormir ! Elle ne se rendit pas compte de Cedric, cet irlandais qui lui rappelait tant son frère et qu'elle aimait coller sans qu'il ne dise jamais rien. Et puis, ça lui faisait du bien de reparler dans sa langue maternelle quelques fois. « Tu m'offres un verre? » Quand elle entendit sa voix, avec un accent plus que minable, elle sursauta avant de l'observer et d'esquisser un petit sourire. L'autre client ivre était à présent parti, et il ne restait que Cedric assis au bar à la regarder. Elle alla alors voir sa collègue et lui dit d'un ton exaspéré : « Tu peux y aller, je vais m'occuper du dernier client. » La jeune femme la regarda alors et soupira avant de partir, sans dire un mot. Alexis observa alors de nouveau le jeune irlandais qui était tellement fière de sa Ford Mustang. Elle continua cependant à essuyer les verres avant de lui dire, le regardant droit dans les yeux dans son anglais classe : « You really should try to have a better french accent, 'cuz for the moment it's just impossible to understand you ! » Elle posa un verre à côté de lui et se servit également une vodka-pomme comme buvait en ce moment même le jeune homme. « So, what's up dear Cedric ? And what are you doing here ? If you want to sleep in the bar, you can but you'll must sleep with me, sorry ! » Dit-elle avec un petit sourire au lèvre. Elle avala une gorgée de sa boisson en attendant la réponse de son invité surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eh mais c'est Cedric R. Dignam !
wanna do bad things with you
The Orgasm's Donor

◊ jukebox : I'm shipping up to boston • Dropkick Murphys
◊ citation : Il faudrait marquer en grand sur les tableaux de toutes les écoles : La vie est une cour de récréation. Sinon, elle n'est rien.
◊ messages : 194
◊ avatar : Tom Hardy, what else?
◊ crédits : © biers - avatar ; biers - icons ; nemo nobody - citation ; muse, aerosmith - signature.
◊ pseudo : Biers.


MessageSujet: Re: knight and.. night @alexis   Mar 31 Aoû - 18:09


A nos vies de merde, dans ce monde
de merde qui touche à sa fin
    « Tu m'offres un verre? » Lorsque Cedric posa cette question à Alexis, les mots furent à moitié mâchés, à tel point qu'une personne non expérimentée dans les drôles de façons dont le jeune homme parle n'aurait put comprendre. Certaines personnes, pour trouver un point de comparaison, un moyen de décrire la manière dont Cedric avait pronnoncé cela, auraient dit qu'il parlait comme un type totalement saoul. Pourtant, ce soir là était l'un des rares soirs où il ne l'était justement pas, où il pouvait se vanter d'être sobre. Certes, il avait but une pinte de bière en début de soirée, mais ce n'était pas pour autant que les effets de l'alcool se faisaient ressentir. Pour être honnête, Cedric n'était que rarement bourré. En fait, il trouvait même cela assez ennuyeux, à force, de tenir aussi bien que lui l'alcool. Sa première cuite, le jeune irlandais l'avait prit lorsqu'il avait quatorze ans, juste après avoir perdu son pucelage. A l'époque, pour lui et pour ses amis du collège, un pari gagné, réussi, recevait en récompense une bouteille de vodka et une de scotch. Premier pari lançé à Cedric, premier réussi. Il eut donc le droit à ce qui leur servait de trophé. Dix minutes. Voilà ce qui avait suffit à Dignam pour qu'il finisse les deux bouteilles. Dix putain de minutes pour se retrouver totalement pété, entrain de danser sur un trottoir dans l'un des quartiers chics de Dublin. C'était un record, et aucun autre de la bannde n'a réussi à le vaincre sur ce coup là. D'ailleurs, juste après sa voiture de collection, c'est une autre chose qui fait la fierté de Cedric. Bien sûr, lui aussi a tenté plusieurs fois de battre son record en allant jusque cinq bouteille en dix minutes. Tout le monde savait que ça n'aurait pas marché et qu'il aurait vomi bien avant. Ce fut le cas.

    Cedric dévoila sa dentition parfaite lorsqu'Alexis tourna la tête et esquissa un sourire. Sans trop comprendre pourquoi, il avait finit par s'attacher à cette Londonienne qui était pourtant de presque dix ans sa cadette. Il aimait assez le fait qu'elle le colle souvent, mais ce n'est pas pour autant qu'il le montrait. En fait, Cedric agissait toujours de façon détaché par rapport aux gens qui l'entourraient, surtout quand il ne connaissait ceux-ci que depuis peu. Tandis que la jeune fille s'avançait vers sa collègue pour lui dire quelque chose de limite incompréhensible pour lui, l'irlandais prommenait son regard sur le bar, notemment sur les étagères qui contenaient, en leur sein, plusieurs dizaines de bouteilles. A son tour, il esquissa un sourire. Ce n'était pas vraiment compliqué de deviner quand il avait quelque chose en tête. Il fixait toujours ce qui allait l'aider à réaliser cette dîte chose et il souriait en coin. C'était toujours de cette façon là que les gens se préparaient à une certaine 'attaque' de Dignam. Le fait que cette même attaque fut envisagée par les personnes autour de lui lui plaisait d'autant plus. Ils ne savaient pas à quoi s'attendre, bien qu'ils connaissaient les risques qu'ils encouraient en restant dans le coin. Piqués par la curiosité, cependant, ils restaient là à ne rien dire, attendant que ça leur tombe dessus. Puis, le gros tas qui empestait l'alcool et qui se tenait aux côtés de Cedric partit en titubant. Enfin il pouvait respirer.. L'odeur de l'alcool, d'accord. Mais celle d'un vieux plein de soupe - ou de bière, en l'occurrence - était salement désagréable aux narines de tout le monde. Ce fut ensuite au tour de miss gros parchoc de partir, laissant ainsi Alexis et Dignam seuls. « You really should try to have a better french accent, 'cuz for the moment it's just impossible to understand you ! » Le jeune homme laissa échapper un petit rire avant de porter son verre à sa bouche et de boire cul-sec le fond qui y restait. Puis, dans un anglais sûr et à l'indéniable accent irlandais, il répondit : « Faut bien que je m'entraine, si je veux progresser en français et me trouver un boulot, tu crois pas? » Cedric la regarda se servir le même breuvage que lui. « So, what's up dear Cedric ? And what are you doing here ? If you want to sleep in the bar, you can but you'll must sleep with me, sorry ! » Il se racla la gorge puis répondit, toujours en anglais : « Quoi de neuf? Et bah.. Hier soir j'étais encore en garde à vue. Ils commencent à me connaître, les poulets de Paris, alors ils s'en font plus trop. En ce qui concerne le fait de dormir ici, je suis pas contre. Et t'en fais pas, je suis gay après tout, t'as rien à craindre avec moi. » Il ricana doucement et saisit le verre d'Alexis pour en boire le contenu avant de lui faire un grand sourire.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


♣ citizens erased
Sing with me, sing for the year, sing for the laughter, sing for the tear, sing with me, just for today, Maybe tomorrow, the good Lord will take you away.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badday.1fr1.net/forum.htm
avatar
Eh mais c'est P. Alexis Carter !

◊ citation : « Perdre tout espoir, c’était ça la liberté. »
◊ messages : 32
◊ avatar : Kaya Scodelario
◊ crédits : (c) crocodile
◊ pseudo : Minoz


MessageSujet: Re: knight and.. night @alexis   Dim 5 Sep - 10:37

    « Faut bien que je m'entraine, si je veux progresser en français et me trouver un boulot, tu crois pas? » Alexis esquissa un petit sourire tout en regardant son verre qu'elle venait de se servir et en avala une petite gorgée. Lorsqu'elle entendit Cedric se racler la gorge, elle le regarda de nouveau immédiatement. « Quoi de neuf? Et bah.. Hier soir j'étais encore en garde à vue. Ils commencent à me connaître, les poulets de Paris, alors ils s'en font plus trop. En ce qui concerne le fait de dormir ici, je suis pas contre. Et t'en fais pas, je suis gay après tout, t'as rien à craindre avec moi. » Alexis ne pu s'empêcher de rire. Craindre Cedric ? C'était juste impossible pour elle d'imaginer ça ! Elle lui faisait confiance...comme si c'était son frère. Tout à coup, le jeune irlandais s'empara de son verre et le vida cul sec sous l'air hébété de la jeune fille. Elle hurla alors en Anglais, avec son bon vieux accent british à l'opposé de Cedric qui avait son accent irlandais incompréhensible. « MON VERRE ! Comment as-tu osé ?! » Elle rigolait en même temps avant de se lever pour se resservir tout en continuant à parler, avec une voix un peu plus calme cette fois-ci. « Ne t'en fais pas, je ne crois pas que j'aurais peur de toi un jour ! En garde vue ? Je commence à avoir l'habitude avec toi remarque... Pour quoi cette fois-ci ? » Elle laissa échapper un petit rire. Oui, il lui arrivait de voir Cedric se faire arrêter publiquement, et croyez-la ça n'avait rien de drôle, c'était d'ailleurs plutôt effrayant. Heureusement, Alexis n'avait pas de casier judiciaire, du moins pas en France. Une fois qu'elle fut resservie, elle reprit sa place auprès de son ami et en bu une grande gorgée en laissant échapper un petit " Aaah..." soulagé. Après ceci, en attendant la longue réponse de Cedric - ou courte, on ne sait jamais avec lui - , elle sortit une cigarette française de son paquet et un vieux briquet, l'alluma et commença à la fumer. Oui on avait pas le droit de fumer dans les établissements publics mais il faut dire qu'Alexis s'en fiche totalement de cette loi, de toute façon ils ne sont que deux et l'odeur aura - elle espérait - disparue dans la nuit, donc pas de problème de ce côté là ! Tout en fumant, elle essayait de faire quelques rond de fumée sur Cedric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eh mais c'est Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: knight and.. night @alexis   

Revenir en haut Aller en bas
 

knight and.. night @alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.bad day. :: douzième arrondissement :: quartier de bel-air-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com